Dr Alexandre Koutsomanis

Dr Alexandre Koutsomanis

  Tel : 03 22 33 32 60

VOS rendez-vous
chirurgie de la silhouette

abdominoplastie

L’abdominoplastie consiste à pratiquer l’ablation d’une partie de la peau et de la graisse abdominale, et ainsi retendre le ventre.

LIRE +

Le but de l'abdominoplastie est d’enlever la peau sous ombilicale (en général la plus abîmée, distendue, cicatricielle ou vergeturée) et de retendre la peau sus ombilicale ayant été au préalable affinée si cela est nécessaire. Cette intervention confère une nouvelle silhouette, plus mince et plus harmonieuse.

 

L’INTERVENTION

Le tracé des incisions est dessiné en fonction de la localisation et de la quantité de peau lésée.

Il existe 3 types d'abdominoplasties:

Mini Abdominoplastie : elle ne résèque qu'une partie de la peau sous ombilicale et n'intéresse pas le nombril. Elle est indiquée dans les cas d'excès minimes à modérés, localisés dans la partie inférieure de l'abdomen.

L'Abdominoplastie classique : elle résèque la totalité de la peau sous ombilicale et transpose le nombril, c'est a dire qu'un nouvel orifice ombilical est crée dans la peau restante. Elle est indiquée dans les cas d'excès modérés à majeurs, localisés dans la partie inférieure et supérieure  de l'abdomen. La peau restante (au dessus du nombril) est redrapée vers le bas et peut bénéficier d’un «capitonnage» visant à la refixer sur la paroi musculaire sous-jacente. Ce geste chirurgical améliore la remise en tension (en particulier de la portion haute). Il permet également de condamner l’espace de décollement et limite le risque d’épanchement.

L'Abdominplastie en T inversé : elle est indiquée dans les cas d'excès cutanés abdominaux majeurs. Une abdominoplastie classique ne suffisant pas à redraper la peau de manière satisfaisante. Les résultats en terme de modification de la silhouette, du tour de taille et des hanches sont spectaculaires. Cependant la rançon cicatricielle est plus importante avec une cicatrice horizontale basse + une cicatrice verticale allant de haut en bas du ventre.

A chaque type d'abdominoplastie il peut être associé un geste simultané

  • de lipoaspiration afin d'affiner les tissus restants et amincir d'avantage la silhouette.
  • de remise en tension musculaire en cas de relâchement des abdominaux (diastasis des droits).

En fin d’intervention, un pansement simple est confectionné, associé à la mise en place d’une gaine de contention.

La durée de l’intervention varie entre 90 minutes et 3 heures, selon l’importance du travail à accomplir.

 

TYPE D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Type d’anesthésie : L’abdominoplastie nécessite pratiquement toujours une anesthésie générale, durant laquelle vous dormez complètement.

Modalités d’hospitalisation : La durée d’hospitalisation varie de 24h à 2 jours.

 

LES SUITES OPÉRATOIRES

Des pansements sont posés pendant une quinzaine de jours après l’intervention. Le port d’une gaine compressive est conseillé pendant 4 à 8 à semaines après la chirurgie.

Les douleurs à type de courbatures sont variables mais en règle générale supportables avec un traitement adapté.

Prévoir un arrêt de travail de 2 semaines en moyenne.

Concernant la pratique du sport, il faudra patienter au moins 6 semaines après l'opération pour exercer une activité physique soutenue.

 

LE RÉSULTAT

 Cette  chirurgie de l'abdomen laisse une cicatrice plus ou moins longue et discrète. Son positionnement permet en général d'être dissimulé sous des sous-vêtements ou des maillots de bains.

Au-delà de l’amélioration esthétique souvent spectaculaire, les plasties abdominales procurent une réelle amélioration fonctionnelle et psychologique.

 

LES COMPLICATIONS ÉVENTUELLES

Comme toute intervention une plastie abdominale est soumise aux aléas de la chirurgie.

  • La survenue d’un hématome est possible. Il peut justifier une évacuation afin d’éviter une altération secondaire de la qualité esthétique du résultat.
  • La survenue d’une infection est peu fréquente. Elle nécessitera un drainage chirurgical et un traitement antibiotique.
  • Il n’est pas rare d’observer à partir du 8ème jour post-opératoire, la survenue d’un épanchement lié à un écoulement de lymphe et à un suintement de la graisse. Par conséquent, la compression et le repos constitueront les meilleures préventions.

A noter que chez les patientes dont la peau est très lésée ou très cicatricielle, des phénomènes de retard de cicatrisation sont envisageables.

  • Une désunion cicatricielle, limitée et localisée est parfois observée. Les désunions importantes en revanche sont rares. Elles sont beaucoup plus fréquentes chez les fumeurs(ses), surtout si l’arrêt du tabac n’a pas été strictement respecté.

La prévention de ces désunions repose sur une indication bien posée et sur la réalisation d’un geste technique adapté. Par voie de conséquence, les tensions excessives au niveau des sutures seront évitées.

  • Les altérations de la sensibilité de la paroi, notamment une diminution de la sensibilité prédominant dans la région sous-ombilicale sont fréquemment observées. La sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 12 mois au décours de l’abdominoplastie.

N.B: dans certains cas les abdominaplasties peuvent bénéficier d'une prise en charge par l'assurance maladie.


 

Chirurgie esthétique, plastique, réparatrice | Amiens 

ADRESSES

  • Cabinet de Dermatologie et Chirurgie Plastique - 34 Avenue d'Allemagne - 80090 Amiens
  • Polyclinique de Picardie - 49 rue Alexandre Dumas- 80000 Amiens

RENDEZ-VOUS

  • Merci de prendre rendez-vous sur la plateforme Doctolib ou par téléphone au  : 03 22 33 32 60
PRENDRE RENDEZ-VOUS en ligne 

HORAIRES DE CONSULTATION

  • Le Docteur reçoit en consultation : au cabinet le mardi de 8h à 12h et le mercredi de 8H à 12h.
  • A la polyclinique de Picardie : le mercredi et le jeudi de 16h à 19h.