Dr Alexandre Koutsomanis

Dr Alexandre Koutsomanis

  Tel : 03 22 33 32 60

VOS rendez-vous
chirurgie de la silhouette

BODY lift

Le body-lift est une opération destinée à retendre la peau de l'abdomen, des fesses, des hanches et de la face externe des cuisses.

Lire +

L’objectif du body lift est d’enlever la peau en excès. Si des excès de graisse sont présents, ils seront corrigés en même temps. Cette opération affine de manière spectaculaire la silhouette.

 

Les causes sont d'origines diverses :

  • l’amaigrissement massif est la cause la plus fréquente. Survenant après régime, la pose d'un anneau gastrique ou d'un by-pass/Sleeve, les candidat(e)s à cette chirurgie ont perdu plusieurs dizaines de kilos mais persiste un excès cutané voir graisseux.
  • l’âge et l’altération de l’élasticité cutanée post-ménopausique : de la même manière que l’on pratique des liftings du visage on peut pratiquer des liftings du corps, notamment de l'abdomen et des fesses.
  • les suites de liposuccion qui peut laisser un excès cutané si celle-ci a été pratiquée sur une peau à faible capacité élastique
  • la chute congénitale des fesses et des cuisses. C’est-à-dire sans cause réelle et dès la puberté la personne a la peau molle et les fesses tombantes. L’abdomen peut-être parfait et dans ce cas on ne pratique que la partie postérieure de l’intervention.

 

L’INTERVENTION

Marquages pré-opératoires : ils sont essentiels au bon positionnement et à la symétrie de la cicatrice et sont réalisés avant toute prémédication pour que le (la) patient(e) puisse se mettre debout.

Installation : l’opération comporte 2 phases de durée à peu près égales. En principe, elle commence en position ventrale et se termine en position dorsale.

Liposuccion : l’intervention commence souvent par une liposuccion de la culotte de cheval et des hanches permettant d’enlever du volume et de mobiliser encore plus d’excès cutané.

Phase dorsale : la peau excédentaire est ensuite enlevée en bas du dos, au dessus des fesses et latéralement pour retendre la face externe des cuisses. Si les fesses sont plates, le chirurgien peut se servir de la graisse en excès au niveau des hanches qui, descendue, servira à remodeler et augmenter le volume fessier.

Retournement du (de la) patient(e) : c’est une étape très codifiée et réalisée avec grande prudence. Après retournement, le (la) patient(e) est à nouveau préparé(e) (protocole antiseptique rigoureux) pour la deuxième phase de l’opération.

Phase ventrale (elle est identique à une plastie abdominale classique) : elle permet de tendre l’abdomen vers le bas, le pubis et le devant des cuisses vers le haut. Elle commence par une liposuccion permettant la mobilisation des tissus tout en minimisant les décollements. Le chirurgien rejoint l’incision postérieure qui sera ainsi en continuité avec l’incision antérieure.

 

TYPE D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Type d’anesthésie : l’anesthésie générale est obligatoire car les surfaces opérées et la durée de l’intervention dépassent les possibilités de l’anesthésie locale ou régionale.

Modalités d’hospitalisation : une hospitalisation de 2 à 3 jours est requise.

 

LES SUITES

Des drains sont laissés en place pour diminuer le risque d'hématome. Leur durée varie de 2 à 8 jours en moyenne. Le port d'un vêtement compressif est nécessaire pendant 1 à 2 mois. Afin de prévenir le risque de phlébite, un traitement préventif approprié est prescrit pour 15 jours. Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) sont visibles les 2 à 3 premières semaines. Les douleurs sont faibles ou modérées, habituellement très bien calmées par les antalgiques usuels. Il faut prévoir un arrêt de travail de 2 à 3 semaines. Une absence d'activité sportive est à observer pendant au moins 1 mois.

 

LE RÉSULTAT

La remise en tension de la peau est toujours spectaculaire. Ainsi la transformation de la silhouette est visible tout de suite.  Au bout de trois semaines les oedèmes commencent à se dissiper et le résultat est d'autant plus convaincant.

Au-delà de l’amélioration esthétique, le body lift entraîne une amélioration fonctionnelle très nette chez les patient(e)s (habillage, mobilité...).

 

LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES

La plupart des interventions body lift de se déroule sans problème, néanmoins des complications sont possibles :

  •  Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que globalement assez rares après ce type d’intervention, sont toujours possibles. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l’incidence : port de bas anti-thrombose, lever précoce, traitement anti- coagulant.
  •  Saignements : ils sont possibles les premières heures mais restent habituellement très modérés. Quand ils sont trop importants, cela peut justifier une évacuation.
  •  Hématomes : ils peuvent nécessiter une évacuation s’ils sont volumineux ou trop douloureux
  •  Epanchement  séro-lymphatique: Il peut apparaître quelques jours après l’intervention et peut être ponctionné. Il s’assèche par la suite.
  •  lnfection : elle est rare. Le cas échéant, elle justifie rapidement un traitement approprié.
  •  Nécroses cutanées : bien que rares, elles sont toujours possibles. Elles sont nettement favorisées par le tabagisme.

Chirurgie esthétique, plastique, réparatrice | Amiens 

ADRESSES

  • Cabinet de Dermatologie et Chirurgie Plastique - 34 Avenue d'Allemagne - 80090 Amiens
  • Polyclinique de Picardie - 49 rue Alexandre Dumas- 80000 Amiens

RENDEZ-VOUS

  • Merci de prendre rendez-vous sur la plateforme Doctolib ou par téléphone au  : 03 22 33 32 60
PRENDRE RENDEZ-VOUS en ligne 

HORAIRES DE CONSULTATION

  • Le Docteur reçoit en consultation : au cabinet le mardi de 8h à 12h et le mercredi de 8H à 12h.
  • A la polyclinique de Picardie : le mercredi et le jeudi de 16h à 19h.