Dr Alexandre Koutsomanis

Dr Alexandre Koutsomanis

  Tel : 03 22 33 32 60

VOS rendez-vous
chirurgie des seins

réduction mammaire

La réduction mammaire est une réponse à l’hypertrophie mammaire qui est définie par un volume des seins trop important, notamment par
rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume est en général associé à un affaissement des seins (ptôse mammaire) et parfois à une asymétrie.

Lire +

L’hypertrophie mammaire implique souvent des répercussions physiques et fonctionnelles comme des douleurs de cou, des épaules ou du dos, une contrainte pour la pratique du sport, ou encore des difficultés vestimentaires.


Il existe aussi fréquemment, des conséquences psychologiques préjudiciables. Ces troubles justifient la participation financière de l’assurance maladie sous certaines conditions.

Une réduction mammaire pour hypertrophie peut être réalisée dès la fin de la croissance et bien souvent, durant toute la vie.

Une grossesse ultérieure et l'allaitement restent possible après une réduction mammaire. Cependant, le risque d’une impossibilité d’allaiter après certaines plasties mammaires pour hypertrophie reste présent.

NB : Le risque de survenue d’un cancer n’est pas augmenté par cette intervention. Il serait même légèrement réduit.

 

TYPE D’ANESTHÉSIE ET MODALITÉS D’HOSPITALISATION

Type d’anesthésie : Anesthésie générale, durant laquelle vous dormirez profondément.

Modalités d’hospitalisation : Une hospitalisation de un à trois jours est habituellement nécessaire. Toutefois dans certains cas, l’intervention est réalisée en ambulatoire, par conséquent, une  sortie est autorisée le jour de l'intervention, après quelques heures de surveillance.

 

L’INTERVENTION

En conformité avec les désirs de la patiente, le chirurgien retirera le tissu mammaire en excès. Le volume mammaire résiduel sera ascensionné, concentré et remodelé. Les berges de la peau découpées seront suturées et à l’origine des cicatrices.

Le chirurgien adaptera la technique à chaque cas pour obtenir les meilleurs résultats. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs :

  • Les tissus enlevés sont systématiquement adressés à un laboratoire spécialisé pour être examinés au microscope (examen histologique).
  • En fin d’intervention un pansement modelant est posé et un soutien gorge compressif médical confectionné.
  • En fonction de l’importance de l’hypertrophie, l’intervention pourra durer de deux à quatre heures.

Les cicatrices ont souvent la forme d’un T inversé avec trois composantes. La péri-aréolaire au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche, la verticale entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire et l'horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

La longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à l’importance de l’hypertrophie et de la ptôse.

 

LES SUITES OPÉRATOIRES

Les suites opératoires d'une réduction mammaire sont en général peu douloureuses. Elles ne nécessitent que des antalgiques simples.

Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleus) des seins, sont fréquemment observés. De même, une gêne à l’élévation des bras.

Le premier pansement est retiré au bout de 24 à 48 heures Il est remplacé par un pansement plus léger. Le pansement sera renouvelé  régulièrement jusqu’à la fin de la cicatrisation.

La sortie a lieu un à deux jours après l’intervention, puis la patiente sera réexaminée en consultation post-opératoire.

Le port du soutien-gorge compressif est conseillé pendant environ un mois, au décours de l’intervention.

Les fils de suture sont résorbables. On retire les extrémités vers le 15 eme jour post-opératoire.

Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 7 à 14 jours.

Il est conseillé d’attendre un mois pour reprendre une activité sportive.

 

LE RÉSULTAT

Il ne peut être apprécié qu’à partir d’un an après l’intervention. A terme, la poitrine aura le plus souvent un galbe harmonieux, symétrique ou très proche de la symétrie, et un aspect naturel. Au-delà de l’amélioration locale, cette intervention a en général une répercussion  favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique.

 

LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES

Les complications sont rares à la suite d’une réduction mammaire réalisée dans les règles. La grande majorité des interventions se déroule sans problème. Cependant, on recense les complications suivantes :

  •  Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire), bien que très rares après ce type d’intervention, ils sont parmi les plus redoutables. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l’incidence : port de bas anti-thrombose, lever précoce, éventuellement traitement anti-coagulant.
  •  La survenue d’une infection nécessite un traitement antibiotique et parfois un drainage chirurgical.
  •  Un hématome peut nécessiter un geste d’évacuation.
  • Un retard de cicatrisation peut être observé, ce qui allongerait les suites opératoires.
  •  Une nécrose de la peau, de la glande ou de l’aréole est rarement observée avec les techniques modernes. Toutefois en cas de survenue elle peut être responsable d’un retard de cicatrisation (NB : le risque en est très accru par l’intoxication tabagique, et en cas de gigantomasties ou de très importantes hypertrophies).
  •  Des altérations de la sensibilité, notamment mamelonnaire, peuvent parfois persister, même si la sensibilité redevient le plus souvent normale dans un délai de 6 à 18 mois.
  •  L’évolution des cicatrices peut être défavorable avec la survenue de cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes.

Source : Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique

Chirurgie esthétique, plastique, réparatrice | Amiens 

ADRESSES

  • Cabinet de Dermatologie et Chirurgie Plastique - 34 Avenue d'Allemagne - 80090 Amiens
  • Polyclinique de Picardie - 49 rue Alexandre Dumas- 80000 Amiens

RENDEZ-VOUS

  • Merci de prendre rendez-vous sur la plateforme Doctolib ou par téléphone au  : 03 22 33 32 60
PRENDRE RENDEZ-VOUS en ligne 

HORAIRES DE CONSULTATION

  • Le Docteur reçoit en consultation : au cabinet le mardi de 8h à 12h et le mercredi de 8H à 12h.
  • A la polyclinique de Picardie : le mercredi et le jeudi de 16h à 19h.